La visite chez nos amis de la cagette de Montpellier

Vue de l’épicerie

L’association « les amis de la cagette » est née en juillet 2015.

En 2016 elle a fonctionné en Groupement d’Achat.

Mi-janvier 2017 elle a ouvert une épicerie dans un local de 80 m² avec un salarié à plein temps. Une nouvelle embauche est prévue pour le 1 mars 2017. 

Pour 2018, le projet d’une ouverture d’un supermarché d’une surface de 1000 à 1500 m² est en cours.

En 2015, « les amis de la cagette », ont créé un Groupement d’Achat.

Ce Groupement d’Achat permet de se connaitre entre membres, teste les fournisseurs, liste les points forts et faibles pour la future ouverture de l’épicerie.

Le fonctionnement était :

Une semaine pour faire « ses courses » par internet

Une semaine pour aller chercher la marchandise et organiser les livraisons

Deux jours de distribution dans un local

Le taux de marge était de 20 % pour permettre de se faire une trésorerie.

Pour info, la dernière commande pesait 1,5 tonne de marchandises !

Depuis mi-janvier 2017, ouverture de l’épicerie. Il n’y a plus de groupement d’achat et de commande par internet mais un magasin où l’on vient acheter les produits disponibles.

Les témoignages recueillis ont tous été dans le sens de passer au plus vite du groupement à l’épicerie.

Par contre la phase groupement d’achat et aménagement du local pour l’épicerie demande beaucoup de temps et d’énergie.

Le 31 janvier il y avait 785 adhérents (pour un bassin de 450 000 habitants)

La cotisation est de 25 €uro/an. Elle est basée par trimestre pour la première année. Exemple pour une adhésion annuelle au 15 janvier, elle sera valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante.

L’adhésion est de 5 €uro pour les personnes bénéficiant des minima sociaux. Ils ne demandent pas de justificatif,  c’est de manière déclarative.

Le statut est une association mais ils veulent passer en SA loi 1947. Ce statut permet d’avoir plus de souplesse dans la définition même des statuts et permet surtout une « gestion comptable » des bénévoles.

La cagette est formée de 11 groupes. Ils ont minimum deux coordinateurs. Chaque nouvel adhérent est invité à participer à un groupe. Il est aussi mis très à l’aise pour changer de groupe s’il ne trouve pas « sa place », participer même s’il n’a pas de connaissances techniques en rapport avec le groupe.

A tout moment, chacun peut créer un groupe pour résoudre une problématique. Quelques groupes meurent de leur « belle mort » une fois le problème résolu.

Tous les mois à lieu un FORUM Chaque coordinateur présente la synthèse du travail de son groupe Il dispose de 2 minutes maxi. Puis 2 minutes pour les questions/réponses. Puis 1 minute pour les votes. Si une et une seule personne présente est contre un projet ou une idée, le projet est renvoyé en AG pour être débattus. Le reste est adopté.

Dans leur organigramme, il y a 4 vice-présidents. Ils n’ont pas de pouvoir, ceux sont des personnes morales (un peu comme la reine d’Angleterre qui n’a aucun pouvoir réel mais un grand statut moral)

Ce sont les coordinateurs de groupe qui gèrent les plannings des tâches et le nombre de personnes associées à ses tâches.

LE LOCAL :

Il est en forme de U. Il fait 80 m². Son loyer est de 650 €uro plus 100€uro de taxe foncière.

C’est une location 100% privée. La Cagette a sollicité la mairie et les élus mais devant leur lenteur (on est dans le Sud !!!!!!) ils ont choisi la formule 100% privée.

Le « coin » stock derrière le lieu de vente est hyper important. Ne travaillant pas avec des centrales d’achat, les volumes d’achats sont relativement importants.

LES FOURNISSEURS :

Ils sont au nombre de 33.

Le passage obligé pour commencer, c’est le marché-gare. Il y a des fournisseurs bio, il est très difficile de travailler avec des petits maraichers locaux. Ils ont leurs propres circuits de distribution. Il faut référencer des producteurs de taille moyenne.

Les amis de la cagette privilégient les produits locaux puis bio. Ils ne s’interdisent pas des produits « standard » pour que tout le monde  puisse avoir des produits de base à des prix accessibles et abordables (ex : thon, lait de coco, curcuma…..) Pas de charte fournisseur pour l’instant car il faut contenter tout le monde. Par exemple il propose des œufs bio et des « normaux ». Mais cette vision des choses crée un vrai débat au sein du groupe.

Avec les produits frais, il y a un problème de prix d’achat. Celui-ci peut varier d’une journée  l’autre. On peut acheter des carottes à 1 €uro le lundi et  les payer 1.2 €uro car c’est le tarif en cours le jour de livraison, et celui-ci qui compte! D’où la difficulté de prendre une marge fixe (20 % eux aussi)

Il y a aussi 1 référent par fournisseur pour être plus crédible et efficace.

ADHERENTS

Ils sont au nombre de 785 au 31/01/2017

Il y a deux réunions « d’accueil des nouveaux » par semaine (tous les mercredis à 19 heures et les samedis à 15 heures)

La réunion se déroule avec la projection d’un film présentant la cagette. Puis ils passent directement aux questions-réponses. Il y a 3 coordinateurs à chaque réunion.

Ils ont décidé de faire, pour chaque nouvel adhérent, une formation sur les modes de fonctionnement et prise en main du logiciel ODOO.

LOGICIEL

Ils utilisent ODOO version 8. Cette nouvelle version est un peu capricieuse et pose quelques problèmes.

Ils utilisent Google Drive pour le stockage d’info et les framadate et framapad pour les réunions de groupe.

On a parlé de la facilité dans l’utilisation des outils Google mais aussi la difficulté de s’en séparer. Google vampirise mais ils ont du mal à trouver quelque chose d’équivalent en libre.

Point législatif concernant les logiciels de caisse, suite à de nombreuses fraudes, l’état a décidé que TOUS les logiciels de caisse devraient être homologués. ODDO ne l’ai pas. On suppose qu’il n’y aura que les gros éditeurs de logiciels de caisse qui auront les moyens de faire homologuer leurs produits. Il y a dans les tuyaux la création d’un GIE (Groupement d’Intérêt Economique) pour présenter et surtout financer le logiciel. La Louve vient de débloquer une somme importante pour développer ODOO pour d’autres épiceries comme les nôtres.

C’est le module caisse qui fait « tourner » la caisse de la cagette. Pratiquement tout est en TVA 5.5. J’ai participé à une journée de vente et la mise en œuvre d’articles. C’est relativement simple (une fois que la programmation est faite, bien sûr !!!!!!) il faut faire attention aux « doublons » dans les articles, le stock est difficile à gérer par la suite.

Une fois l’article enregistré, il passe directement à la caisse et il est prêt à être scanné. Cette mini formation m’a été faite par Julien…

SALARIE

Julien est le salarié de la cagette. Il est sous contrat CUI-CAE.

Il a été bénévole depuis le début du projet mais depuis qu’il est salarié il ne fait plus parti d’aucun groupe. Il s’occupe plus particulièrement des relations avec les fournisseurs, des achats des produits frais et la gestion des adhérents pendant leur tâche mensuelle.

Il est la personne « pivot » de l’épicerie. Il sera rejoint début mars, par un autre salarié (toujours sous contrat CUI-CAE).

L’EPICERIE

Est ouverte depuis mi-janvier 2017. Ses horaires sont :

– Mercredi de 16h30 à 19h
– Jeudi de 16h30 à 19h
– Vendredi de 16h à 21h
– Samedi de 10h30 à 13h et de 16h30 à 19h

Le business plan prévoyait un chiffre d’affaire de 6000 €uro/mois.

Cet objectif a été réalisé en 6 jours……..

Ils leur restent de nombreux points à travailler. L’un deux, est le plus important : l’hygiène.

Le CA de l’épicerie commence à faire des jaloux (ça va vite !) et l’un des leviers de nuisance est la fermeture pour cause de manque d’hygiène. Par exemple le stockage des aliments est fait sur des planches en bois et c’est interdit !

Ils m’ont conseillé de se rapprocher de la DPP (anciennement DGCCRF)

Autre point important, la formation des adhérents aux outils de gestion et de partage.

Voilà ma présentation des « amis de la cagette » cette initiative est née grâce à des étudiants montpelliérains qui ont participé à l’aventure de la louve. Des liens ont été tissé et, comme la Louve veut essaimer des supermarchés coopératifs dans toute la France, les infos récoltées sont issues d’expériences actives et, je l’espère concluantes

Dominique

SOIREE ACCUEIL DES NOUVEAUX – Lundi 6 mars de 18h30 à 21h00

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Epicerie participative de Mulhouse?

Rendez-vous pour la première soirée de l’année !
LUNDI 6 MARS de 18h30 à 21h00
Carré des associations

100 avenue de Colmar à Mulhouse

Cette rencontre est l’occasion de vous présenter le projet de notre Epicerie :

– Historique, étapes à venir, évolution,…

– Modalités d’adhésion

Venez poser vos questions, échanger avec l’équipe de l’Epicerie et pourquoi pas nous rejoindre dans cette aventure !

Si vous avez adhéré récemment et n’avez pas encore participé aux réunions générales ou rejoint de groupes thématiques, vous êtes également les bienvenus !

Chacun peut emmener quelque chose à grignoter ou à boire pour partager un moment convivial lors de la rencontre.

SOIREE ACCUEIL DES NOUVEAUX – 19 janvier 2017

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Epicerie participative de Mulhouse?

Rendez-vous pour la première soirée de l’année !
Jeudi 19 janvier de 18h30 à 21h00
Carré des associations

100 avenue de Colmar à Mulhouse

Cette rencontre est l’occasion de vous présenter le projet :

– Historique, étapes à venir, évolution,…

– Modalités d’adhésion

Venez poser vos questions, échanger avec l’équipe de l’Epicerie et pourquoi pas nous rejoindre dans cette aventure !

Si vous avez adhéré récemment et n’avez pas encore participé aux réunions générales ou rejoint de groupes thématiques, vous êtes également les bienvenus !

Chacun peut emmener quelque chose à grignoter ou à boire pour partager un moment convivial lors de la rencontre.

L’épicerie lauréate du Prix MACIF Centre Europe 2016

macif

Thème 2016 « Pouvoir d’agir ensemble »

 

Sur 42 dossiers, c’est l’épicerie participative

qui a convaincu le jury !

Organisé par le Comité régional Macif Centre Europe, ce prix est proposé au nom des sociétaires de MACIF Centre Europe.

Cette démarche s’appuie sur les représentants de sociétaires pour faire vivre au plus près des territoires, le mutualisme dans la proximité. Le prix est une initiative au service de l’engagement et des projets des sociétaires et des citoyens qui agissent au service du lien social et des innovations sociales.

 

Dans une société en plein éveil, des citoyens ouverts à tous les possibles et toujours plus nombreux mutualisent leurs idées et s’unissent dans l’action pour prendre en main leur avenir.

En tant que sociétaires, citoyens et acteurs de l’économie sociale, nous avons tous ce « pouvoir d’agir ensemble ». MACIF EUROPE, par ce concours veut mettre en évidence la richesse des idées, des innovations à même de germer et d’essaimer sur les territoires.  Les initiatives nées de l’audace citoyenne et des valeurs de l’économie sociale sont porteuses de potentiels :

  • Pour la dignité et l’inclusion des personnes fragilisées, en situations précaires ou de handicap
  • Pour l’emploi local et l’insertion
  • Pour inventer des réponses humaines créatrices de liens face à l’isolement
  • Pour promouvoir et médiatiser des idées porteuses d’espoir, de sens en direction des jeunes en particulier et de la société en général
  • Pour consolider les liens sociaux

 

Les dirigeants de la MACIF Centre Europe sont sensibles à cette thématique et croient que l’engagement citoyen de proximité est un élément important de l’ensemble des réponses à apporter pour construire une société du vivre ensemble, basée sur le respect et la responsabilité.

La place de la personne dans la société et la qualité des liens sociaux autour d’elle sont des dimensions incontournables.

 

Il était donc évident que notre projet d’épicerie participative était en cohérence avec ses valeurs.

Un chèque de 2 000 €uros nous a été remis. C’est le premier chèque que nous avons déposé sur notre nouveau compte bancaire !

Nous sommes fiers que des mutualistes reconnaissent notre projet coopératif et nous les remercions chaleureusement.

MERCI FOOD COOP

foodcoop-bandeau-fbimg_9176

La soirée au Bel Air pour la projection du film de Tom Boothe sur la FOOD COOP PARK SLOPE à New York a remporté un franc succès.

Ce documentaire nous emmène à la rencontre direct des coopérateurs venus de tous horizons qui participent tous à la gestion de leur coopérative alimentaire. Bien que l’échelle ne soit pas la même évidemment, c’est un exemple pour notre épicerie, la dynamique est la même  : accéder à des produits de qualité aux prix justes, reprendre la main sur sa consommation, créer un lieu d’échanges et de rencontres,…

De belles rencontres justement lors de la soirée et un intérêt partagé pour notre projet !

img_9180

Vous avez aimé cette soirée et souhaitez en savoir plus?

Pour recevoir notre newsletter, adressez-nous un mail à contact@epicerie-participative-mulhouse.fr

img_9171

 

FOOD COOP Cinéma Bel-Air Mulhouse

foodcoop-bandeau-fb-modifie

slowfood

Bandeau-Epicerie

L’association Slow Food Schnackala et l’Epicerie participative de Mulhouse vous invitent à une soirée ciné-débat autour du film “Food Coop” le 17 novembre au cinéma Bel-Air.
Ce documentaire raconte comment est née une coopérative alimentaire à New York dans les
années 70. Une bonne façon de reprendre la main sur notre consommation
“Une très mauvaise nouvelle pour la grande distribution et pour le capitalisme!” .

Dès 19h30

Venez découvrir notre projet et rencontrer notre équipe de coopérateurs.

20h00

Projection + Débat autour de l’alimentation, des questions consommation et du projet qui nous anime.
Fin de soirée autour d’un verre

http://slowfood68.fr/

https://www.facebook.com/events/321280008248601/

FÊTE DES ASSOS le 17 septembre – De bons contacts et une belle ambiance !

L’épicerie participative de Mulhouse a tenu un stand lors de la fête des associations mulhousiennes, le samedi 17 septembre 2016.

Dans une ambiance sympathique et conviviale, de nombreuses personnes sont passées nous voir pour obtenir plus de renseignements sur notre projet.

carré des associations - mulhouse
Fête des associations de Mulhouse

La prochaine manifestation aura lieu le samedi 24 septembre à MOTOCO – DMC Bâtiment 75, 13 rue de Pfastatt à Mulhouse. L’épicerie participative y sera présente parmi plein d’autres associations dans le cadre de la journée de la transition citoyenne.

ACCUEIL DES NOUVEAUX – Vendredi 2 septembre – Maison des Berges

Affiche-Réunion

De 18h à 20h – Vendredi 2 septembre

Venez nous rejoindre vendredi prochain à la Maison des Berges

Réunion de présentation du projet et d’accueil des nouveaux.

Vous souhaitez adhérer au projet de l’Epicerie Participative

ou tout simplement en savoir plus sur le projet !

RDV à la Maison des Berges, derrière la patinoire de l’Illberg

Arrêt Tram 2 – Palais des sports

 

 

 

Alternatiba 2016, une franche réussite

Alternatiba stand épicerie

Le 3 juillet 2016, c’était le 2e festival Alternatiba au parc Salvator à Mulhouse. L’occasion pour l’épicerie de présenter le projet dans le but de recruter des coopérateurs.

Le stand a eu beaucoup de succès, dès 11h le matin, nous avions distribué les prospectus. Beaucoup nous demandait où était l’épicerie. L’occasion alors de présenter ce qu’était un projet citoyen et toute l’importance de sa phase de gestation avant de lancer réellement le projet.

Effectivement, si l’épicerie fonctionnerait sur un mode vertical avec un entrepreneur, il suffirait de trouver un local, le fonds de roulement de départ et établir un assortiment. Or le cheminement de groupe implique toute une période où nous prenons les décisions afin de viser au plus juste et de réellement co-créer le projet ensemble.

Bien qu’impatients d’ouvrir le point de vente, nous en sommes à cette phase. Le groupe est toutefois bien d’accord de limiter cette période afin d’ouvrir au plus vite le magasin, aussi la tâche principale est aujourd’hui de trouver des pré-adhérents qui s’engagent et mutualisent ce travail pour l’ouverture.

Pour adhérer, cliquez-ici.